12/08/2006

Hugo SCHILTZ - 07.08.2006

HUGO SHILTZ -

BRUXELLES Décès d'une figure importante de la politique belge, le week-end passé. Hugo Schiltz, nationaliste flamand, est mort à 78 ans.

Le premier ministre, Guy Verhofstadt, a exprimé sa tristesse à l'annonce de ce décès. "C'était un grand politicien qui a contribué à donner forme au développement de l'Etat fédéral dans notre pays. Il a joué un rôle crucial au cours des différentes concertations communautaires des décennies écoulées. Il était en outre la figure de proue d'un nationalisme flamand tolérant et pluraliste", note le communiqué diffusé par le premier ministre. À titre personnel, Guy Verhofstadt se souvient d'Hugo Schiltz comme d'un gentleman cultivé et érudit. Au nom du gouvernement, le premier ministre a présenté ses condoléances à la famille du défunt.

Hugo Schiltz, ancien patron de la défunte Volksunie, est décédé samedi soir à l'hôpital universitaire d'Anvers. Né le 28 octobre 1927, Schiltz était un flamingant convaincu et a exercé plusieurs postes ministériels importants. Il fut notamment vice-premier ministre et ministre du Budget et de la Politique scientifique dans le dernier gouvernement Martens, entre 1988 et 1991. Il avait pris congé de la politique active en janvier 2001 et se consacrait depuis à son métier d'avocat, retrace l'Agence Belga.

À la scission de la VU, Schiltz avait suivi Anciaux et ses amis dans la création de Spirit. Bert Anciaux lui a rendu un vibrant hommage : "Hugo était un grand homme, une figure particulièrement importante du nationalisme flamand d'après-guerre. La guerre contre l'âge est la seule qu'il ait jamais perdue", a déclaré le ministre flamand, qui s'est dit surpris de ce décès : "Jusqu'il y a quelques semaines, Hugo était encore une personne forte et active qui n'était nullement affectée par le poids des ans. Il était présent à chaque réunion du parti".

De son côté, l'ancien premier ministre Jean-Luc Dehaene a estimé qu'Hugo Schiltz défendait une approche structurelle des problèmes communautaires. "C'était un négociateur dur mais aussi un homme charmant et de bon contact", se souvient Dehaene.