11/03/2007

Yvan DELPORTE - 05-03-2007

 

Yvan DELPORTE - 05.03.2007
 
(source Bédéthèque.com) 

Né en 1928, Yvan Delporte fut le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Spirou à une époque mythique, entre 1956 et 1968.
Par la suite, il fut l'âme (damnée ?) du supplément "Le Trombone illustré" qui allait marquer profondément toute une génération d'amateurs de bandes dessinées et d'humour. Côté scénarios, cet homme orchestre travailla autant pour Eddy Paape "Jean Valhardi" que Will "Isabelle" ou Peyo "Benoît Brisefer" et bien sur "les Schtroumpfs". Il exerça son talent multi-facettes dans des domaines aussi divers que la BD, les dessins animés ou l'animation. Il a co-scénarisé avec Thierry Culliford, l'album "Johan et Pirlouit : "la horde du corbeau" (Le Lombard) et Dupa a fait appel à lui pour le scénario de cette aventure "Cubitus et les Cumulus de Romulus".
http://www.bande-dessinee.org/


Yvan Delporte est né à Bruxelles le 24 juin 1928. En 1945, il entre aux éditions "Dupuis" où il est retoucheur sur diverses BD américaines jugées trop audacieuses pour l'époque.

En 1949, il scénarise pour Eddy Paape un épisode de "Valhardi". Mais ce que l'on retient le plus dans la carrière de Yvan Delporte est l'époque où il est rédacteur en chef du "Journal Spirou", de 1955 à 1968. Il est entre autre à l'origine des "mini-récits" qui vont permettre à de nombreux jeunes talents de s'affirmer (dont Glem). Il continua en outre à collaborer en tant que scénariste avec divers dessinateurs. Citons pour exemples Peyo pour "Les Schtroumpfs" et "Benoît Brisefer", Jean Roba pour "La Ribambelle", Will pour "Isabelle" ...

Après 1968, Delporte continue à composer des scénarios de Bandes Dessinées pour de nombreux auteurs travaillant pour le magazine "Spirou" mais aussi pour d'autres journaux comme le "Journal de Mickey", "Eppo"...

Il a écrit en outre les scénaris des adaptations des aventures des "Schtroumpfs" de Peyo en dessin animé, ainsi que des adaptations de "Gaston Lagaffe" et des "Tifous" de Franquin.

En 1977, Delporte lance "Le Trombone Illustré", un supplément interne du magazine "Spirou" qui paraît dans 30 numéros avant de continuer sous un autre titre : "Pendant ce temps, à Landerneau", dans le mensuel "A Suivre". Ce supplément allait marquer profondément toute une génération d'amateurs de Bandes Dessinées et d'humour.

En 1989, Yvan Delporte rédige de nombreuses rubriques dans le mensuel "Schtroumpf".

En 1993, il signe "La Face Cachée de Morris" chez "Lucky Productions", le catalogue de l'exposition Morris présentée au C.N.B.D.I. d'Angoulême. Il scénarise également les deux derniers albums de "Johan et Pirlouit", ("La Horde du Corbeau'" et "Les Troubadours de Roc-à-Pic") tous deux édités aux Editions du "Lombard".

Après avoir exercé son talent multi-facettes dans des domaines aussi divers que la BD, les dessins animés ou l'animation ... l'écriture du scénario de "Johan et Pirlouit" constitue presque pour lui un retour aux sources !

Outre ces talents incontestés, Yvan Delporte a été le brillant chanteur du "boys-band" de la BD, dans lequel il se produisit aux côtés de ses copains Tome, Janry, Gazzotti, Midam, ...
http://vbg.free.fr/delporte.ht


Yvan Delporte est né à Bruxelles le 24 juin 1928.

Rentré en 1945 aux Éditions Dupuis comme apprenti photograveur, il se retrouvera rapidement "metteur en page, un peu rédacteur et traducteur".

En 1949, il reprend pour Eddy Paape un épisode de Valhardi, "A la poursuite de Max Clair", puis écrit en 1950 le scénario de "Valhardi et les Êtres de la Forêt".

"Ni Paape ni moi ne nous souvenons à la suite de quelles circonstances il m'a demandé de continuer un scénario de Valhardi commencé par quelqu'un d'autre : ou bien Paape lui-même, ou bien par Georges Troisfontaines (...).

Quoiqu'il en soit, j'ai repris au vol les dialogues et le découpage d'une aventure de Valhardi, et très vite j'y ai inclus des personnages basés sur des collègues du bureau et glissé des private jokes. L'histoire des "Êtres de la Forêt" n'est donc pas la toute première dont j'ai écrit le scénario, mais il s'en faut de peu (...).

A la base du scénario, il y a un article que j'avais lu quelque part (en néerlandais d'ailleurs) sur "la tribu la plus primitive du monde", les Phi-Tong-Louang (...)" (préface d'Yvan Delporte à l'édition couleurs en 1987 de "Valhardi et les êtres de la forêt").

Rédacteur en chef du "Journal de Spirou" de 1955 à 1968 (sans doute les plus belles années du journal), il imagine une quantité phénoménale de récits en tout genre, travaillant par exemple sur les séries "Saki" de René Hausman, "Alain Cardan" de Gérald Forton, "La Ribambelle" de Jean Roba ou "Starter" de Jidéhem.

Mais, surtout, il a créé avec Peyo les "Schtroumpfs" et a aidé André Franquin dans la conception de Gaston Lagaffe !

Ayant cessé ses fonctions de rédac' chef, Yvan Delporte continua à scénariser divers dessinateurs comme René Follet ("Les Zingari", "Steve Severin"), Will ("Isabelle") ou encore Eddy Ryssack ("Colin Colas").

En 1977, il est avec André Franquin l'instigateur du "Trombone Illustré" qui ouvrait les pages du "Journal de Spirou" à une bande dessinée plus adulte.

En 1989, Delporte devient rédacteur du magazine "Schtroumpf" et revient au monde de l'animation (il avait déjà travaillé sur les "Schtroumpfs" au studio TVA de Dupuis, les "Boule et Bill" que Roba n'appréciait guère ou encore le long métrage de "La Flûte à Six Schtroumpfs" chez Belvision) avec la série des "Schtroumpfs" chez Hanna-Barbera à Hollywood et des "Tifous" (sur des dessins originaux d'André Franquin d'après des personnages de Christian Mauron).

Par la suite, il écrivit des scénarios (notamment de "Johan et Pirlouit") et chanta au sein du "Boys' Band (Dessinée)" constitué par Carboni, Fabrizio Borrini, Janry, Gazzotti, Batem et Midam !
http://perso.wanadoo.fr/jeanvalhardi/delporte.htm

Yvan Delporet est décédé le lundi 5 mars 2007.

Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, bd | | |  Facebook

18/11/2006

René STERNE - 15.11.2006

RENE STERNE - 15.11.06

 

La BD est en deuil. René Sterne, l'auteur de la série «Adler» qui travaillait sur un prochain «Blake et Mortimer», est décédé brutalement mercredi, aux Caraïbes où il vivait depuis une quinzaine d'années.

Les Editions du Lombard et les Editions Blake & Mortimer annoncent le décès brutal de René Sterne survenu à l'âge de 54 ans aux Iles Grenadines (Caraïbes), ce mercredi. Il était l'auteur de la série « Adler » et travaillait sur un prochain album de « Blake et Mortimer » avec Jean Van Hamme, un projet qui lui tenait particulièrement à coeur.

René Sterne était né en Belgique le 25 août 1952. Après une scolarité classique et des études supérieures de français, d'histoire et de philo, il entame une carrière d'enseignant. Un jour il décide d'abandonner ce métier pour "vivre autre chose". C'est alors qu'il rencontre celle qui sera son épouse, Chantal De Spiegeleer, auteure et dessinatrice de BD. Celle-ci l'accompagne dans ses voyages et lui apprend à construire et à mettre en images un scénario.

En 1985, il prépublie son premier récit dans le journal « Tintin ». Intitulée « L'Avion du Nanga », son histoire se situe dans l'immédiat après-guerre et a pour héros un certain Adler. Ecoeuré par la folie meurtrière d'Hitler, cet aviateur a déserté la Luftwaffe en 1942 et s'est réfugié en Inde. Aidé par Helen, une aventurière irlandaise devenue sa compagne, il met ses talents de pilote au service des opprimés. Parce que cela fait référence à la fois à Jules Verne et Windsor McCay, son créateur se choisit le pseudonyme de Némo.

En 1987, cette aventure inaugure la série « Adler » éditée par Le Lombard. Désormais signés Sterne (« La sterne, c'est l'hirondelle de mer qui évoque le grand large »), 9 autres albums suivront: « Le Repaire du Katana », « Muerte Transit », « Dernière Mission », « Black Bounty », « L'île perdue », « La Jungle rouge », « Les Maudits », « La Force » et « Le Goulag ». Il assume le scénario et le dessin et c'est Chantal De Spiegeleer qui réalise la mise en couleurs.

En 1992, cet amoureux d'horizons lointains réalise son rêve: avec sa compagne, il s'installe aux îles Grenadines, dans les Caraïbes. C'est dans ce décor paradisiaque qu'il venait de se lancer un nouveau défi et qu'il se préparait avec enthousiasme à mettre en scène, sur un scénario de Jean Van Hamme, un nouveau « Blake et Mortimer ».

Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, belgique | | |  Facebook