20/11/2010

Edmond Amran EL MALEH - 15-11-2010

Edmond Amran EL MALEH"L'écrivain et intellectuel marocain de confession juive, Edmond Amran El Maleh est décédé lundi à à l'hôpital militaire Mohammed V de Rabat à l'âge de 93 ans, rapporte l'AFP, qui cite des proches. Natif de Safi (sud-ouest marocain) d'une famille juive marocaine, Edmond Amran El Maleh avait enseigné la philosophie et exercé le métier de journaliste à Paris..."

(suite sur europe1.fr - source photo - google)

13/11/2010

Cheikh Abderrahmane DJILALI - 12-11-2010

Cheikh Abderrahmane Djilali "Professeur universitaire et enseignant en fiqh Maliki, Cheikh Abderrahmane Djilali a reçu le Grand Prix Littéraire d’Alger en 1960 et d’une attestation de mérite remis par le président de la République en 1987. Né le 9 février 1908 à Bologhine, l’érudit Abderrahmane Djilali a appris le Saint Coran dans les mosquées et zaouïas de plusieurs chouyoukhs, à l’instar de Abdelhamid Ben Samaya, et était le disciple de Cheikh Moloud El Zribi El Azhari et Cheikh El Hafnaoui et devint savant dans les sciences de la chariaâ et du fiqh. Cheikh Abderrahmane Djilali a été inhumé après la prière du vendredi au cimetière Sidi M’hamed (Alger)."

(source elannabi.com - source photo et article complet sur elwatan.com  -google)

Herman LIEBAERS - 09-11-2010

Herman LIEBAERS" Le grand maréchal de la cour honoraire, Herman Liebaers, est décédé le 9 novembre à l'âge de 91 ans. Il fut pendant de nombreuses années un collaborateur de confiance du roi Baudouin. Il a aussi été le premier Flamand à accéder à cette haute fonction à la Cour. Après son départ à la retraite, il avait provoqué pas mal de remous en affirmant que le prince héritier Philippe n'était pas apte à régner..."

(dépêche Belga - suite sur le vif.be - source photo - google)

10/10/2010

Claude LEFORT - 03-10-2010

Claude LEFORT en 1999 - photo © Aldo SoaresLe philosophe Claude Lefort, dont l'oeuvre importante s'est concentrée sur la critique du totalitarisme, est décédé dimanche à l'âge de 86 ans, a-t-on appris aujourd'hui dans le carnet du quotidien Libération.

Né en 1924, agrégé et docteur en philosophie, enseignant à l'université de Caen, puis directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Claude Lefort inaugure son oeuvre en 1968 avec "La Brèche", écrit avec Edgar Morin. 

Il devient marxiste dans sa jeunesse sous l'influence de son maître Maurice Merleau-Ponty, ce qui le conduit du côté des trotskistes, avant de s'en éloigner progressivement...

(... suite sur lefigaro.fr - google - source photo)