18/02/2018

Idrissa OUÉDRAOGO - 18-02-2018

3.PNGCinéaste burkinabé. Véritable icône du 7e art dans son pays, il s’était fait connaître du grand public avec son film Tilaï, qui remporte en 1991 le prestigieux Étalon d’or de Yennenga au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou.  Il a signé une œuvre riche de plusieurs dizaines de films et de courts métrages. Yaaba et La Colère des Dieux figurent également parmi les chefs d’œuvre de celui qu’on surnomme affectueusement le « Maestro » à Ouagadougou. Il était aussi patron de la société de production « Les films de la plaine ».

64 ans - Ouagadougou - Burkina Faso

Burkina Faso.pngsource Jeune Afrique
photo © Arturo Pena-romano/EPA/REX/Shutt

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.