05/08/2017

Hélène MARTINI - 05-08-2017

1.PNG0France.png000.JPG


Impératrice de la nuit" parisienne. C'est dans une librairie du quartier latin qu'elle rencontre Nachat Martini, avocat, ancien agent secret contraint de fuir la Syrie en 1947. Mariés en 1955, lui et "sa dame" décident d'acheter des cabarets à Pigalle. Les Bouffes Parisiens, Mogador, la Comédie de Paris, les Folies Bergère, mais aussi des cabarets-clubs comme le Raspoutine et le Shéhérazade : elle a régné sur un empire de 17 cabarets et salles de spectacle après le décès de son mari en 1960. C'est une vie rocambolesque qui la mena à diriger de main de maître cet empire pour noctambules parisiens. Au fil des ans, elle s'est séparée de presque tout, jusqu'à vendre les Folies Bergère en 2011 après 37 ans de règne, estimant avoir "assez travaillé".

92 ans - Paris, France

source © AFP avec Rédaction Europe 1.fr
photo © Johanna Leguerre/ AFP sur culturebox.francetvinfo.fr

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.