27/02/2010

Didier BERGES - 26-02-2010

Le blog jeanmarcmorandini.com nous apprend ce soir le décès de maître Didier Bergès, avocat médiatique qui faisait partie de l'équipe de Julien Courbet dans Sans Aucun doute ou les 7 Péchés capitaux.

Dans les émissions de Julien Courbet comme Sans aucun doute ou Les 7 péchés capitaux, maître Didier Bergès était devenu une figure incontournable à la télé. Un humour pince sans rire et une vraie vigueur à défendre ses "clients", il formait une belle équipe avec les autres avocats.

Le blog de Jean Marc Morandini nous apprend, que Didier Bergès a succombé aujourd'hui suite à un malaise cardiaque à l'âge de 66 ans. Contacté, Julien Courbet a confirmé cette triste information, en faisant part de sa vive émotion.

source

Ernst BEYELER - 25-02-2010

Le galeriste et collectionneur d'art suisse Ernst Beyeler est mort à l'âge de 88 ans, a annoncé vendredi la Fondation Beyeler, confirmant une information des médias suisses selon laquelle Ernest Beyeler était décédé jeudi soir à son domicile, près de Bâle.

L'oeil incomparable de Beyeler lui a permis d'identifier des Picasso et des impressionnistes sous-estimés, faisant de lui le plus célèbre collectionneur d'art en Suisse.

Après avoir gagné des millions, il a acquis des centaines d'oeuvres de Picasso, Cézanne, Monet, Matisse pour sa collection et son musée situés à Riehen, près de Bâle. Sa collection a été estimée par le magazine suisse "Bilanz" à au moins deux milliards de francs suisses (1,3667 milliard d'euros). AP

sur le Net: http://www.beyeler.com

source article

 

Andrew KOENIG - 14-02-2010 (?)

Andrew Koenig était porté disparu depuis le 14 février. Les médias américains viennent d'indiquer que le corps retrouvé jeudi dans un parc de Vancouver était bien celui du comédien américain. Son père a indiqué que son fils, dépressif depuis plusieurs années, se serait donné la mort. Le comédien, aperçu dans les séries "Quoi de neuf docteur ?" et "21 Jump Street" n'avait plus donné signe de vie après une visite chez des amis et les recherches s'étaient intensifiées depuis, communément à différents appels répétés dans les médias d'acteurs et actrices, amis du défunt, comme Alyssa Milano.

Né en 1968 à Los Angeles, en Californie, Andrew Koenig avait par ailleurs perpétué une tradition familiale en tenant un rôle dans la série "Star Trek : Deep Space Nine". En effet, son père, le comédien Walter Koenig, avait incarné le personnage de Chekov dans la célèbre série originale de science-fiction.

Auteur

Guillaume Torrent, le 26/02/2010 pour SériesTVActu
source LIEN

 

Freddy SINNAEVE - 24-02-2010

Membre du Comité exécutif de l'Union belge de football, Freddy Sinnaeve est décédé mercredi soir à l'âge de 57 ans, a annoncé la fédération.
Freddy Sinnaeve était membre du Collège des Vérificateurs aux Comptes de 1995 à 1998, membre de la Commisson du Statut du Joueur de 1998 à 2005 avant de devenir membre du Comité Exécutif de l'Union belge à partir du 1er juillet 2005 et également vice-président de la VFV (Voetbalfederatie Vlaanderen) depuis la création de cette aile flamande de la Fédération Belge de Football l'an dernier.

 Pour ses nombreux et précieux services rendus, il s'était vu remettre la plaquette fédérale en 2006 et était devenu membre émérite l'année dernière.

Les funérailles auront lieu mercredi 3 mars 2010 à 10h30 en l'église Heilige Godelieve à Roulers.

source article

source photo

Dick FRANCIS - 14-02-2010

L'écrivain britannique Dick Francis, célèbre pour ses thrillers, est décédé dimanche à l'âge de 89 ans, a annoncé dimanche sa famille. Dick Francis, un ancien jockey, a vendu plus de 70 millions de livres.
 
Dick Francis, originaire de l'Oxfordshire, était d'abord un célèbre jockey et a même couru pour l'écurie de la Reine-Mère. Il a gagné au total 350 courses. Sa carrière a pris fin en 1956 après une chute.
 
Six ans plus tard, il a publié le premier de ses 42 livres. Dick Francis était spécialisé dans les thrillers et les crimes. Ses récits avaient également trait à l'hippisme. Il vivait ces dernières années aux îles Caïmans, dans les Caraïbes.
 
La publication de son livre "Crossfire", une nouvelle qu'il a écrite avec son fils Félix, est prévue pour l'automne 2010. (belga/chds)

article et photo source LIEN

Thierry TCHERNINE - 22-02-2010

Thierry Tchernine est mort ce 22 février 2010 à l’âge de 66 ans. Ce pilote français de la grande époque s’est illustré principalement en 125 cm3. Thierry avait débuté sa carrière en 1966 sur sa Morini 125 à Montlhéry, où il finit deuxième. En 1971, il est sacré vice-champion du monde en catégories 125 (avec une Maïco) et 250 cm3 (avec une Yamaha). En 1972, il est titré champion de France 125 également sur Yamaha.
Il remporte ensuite le Bol d’or en 1973 sur une Japauto avec Gérard Debrock. Il sera également champion de France en 250 cm3 en 1974. En 1975 il décide de mettre fin à sa carrière.

Vous pouvez découvrir une biographie très complète de Thierry Tchernine sur le site Bike70.com

source http://www.motoservices.com/actualite-moto/spip.php?breve...

photo source http://www.courseshisto.com/fr/thumbs.php?FolioID=31&...

Hirozaku YAMAKI - 22-02-2010

Le fausse-garde nippon Hirokazu Yamaki (1,70 m ; 7 victoires, dont 5 avant la limite, 9 défaites) est décédé lundi matin après avoir réalisé un combat contre son compatriote Tomishasa Ouchi. Il était âgé de 26 ans.

Yamaki a été transporté d'urgence à l'hôpital au terme du combat, qui s'est déroulé au Korakuen Hall de Tokyo, à la suite de sa défaite par arrêt de l'arbitre dans le huitième round. Une fois sur place, les médecins ont diagnostiqué un hématome subdural crânien et, dès cet instant, ils ont tout tenté pour sauver ce jeune pugiliste japonais.

Yamaki est tombé au tapis dès le premier round, après avoir encaissé une méchante gauche. Dans la huitième et dernière reprise, l'arbitre a stoppé la confrontation tandis que Hirokazu Yamaki se trouvait dans un état physique inquiétant. Après le duel, Yamaki s'est soumis à une intervention chirurgicale cérébrale, car il venait de sombrer dans le coma. Repose en Paix Champion.

20/02/2010

Bruno GIRONCOLI - 19-02-2010

Bruno Gironcoli, l'artiste autrichien connu pour ses mystérieuses sculptures monumentales, est décédé à Vienne à l'âge de 73 ans, a déclaré son épouse samedi.
L'artiste est décédé vendredi dans un hôpital au terme d'une longue maladie, a expliqué son épouse à l'agence de presse autrichienne APA. Bruno Gironcoli est né le 27 septembre 1936 à Villach. Il a suivi une formation d'orfèvre. Il a d'abord travaillé des matériaux fins avant d'utiliser le plastique, le polyester, le papier et le métal pour réaliser des montages vastes et complexes. Ses dernières oeuvres reflètent son intérêt pour l'énergie, la sexualité et la fécondité. Bruno Gironcoli, qui a remplacé Fritz Wotruba en tant que professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne en 1977, était le détenteur du Grand Prix de l'Etat autrichien et de la médaille autrichienne pour la science et art. (EYI)
source http://www.rtlinfo.be/info/

photo http://www.artfacts.net/en/artist/bruno-gironcoli-2868/pr...

Alexander HAIG - 20-02-2010

capture437L'ancien secrétaire d'Etat américain et conseiller présidentiel Alexander Haig est mort, a annoncé samedi sa famille.

M. Haig, précise-t-on de même source, s'est éteint à l'hôpital Johns Hopkins de Baltimore (côte est) de complications consécutives à une infection. Il était âgé de 85 ans. Il avait été nommé secrétaire général de la Maison Blanche en 1973 par Richard Nixon, et fut ensuite secrétaire d'Etat du président Ronald Reagan. AP
source http://tempsreel.nouvelobs.com/

John BABCOCK - 18-02-2010

OTTAWA - Le dernier Canadien à avoir servi pendant la Première Guerre mondiale, John Babcock, est décédé, selon ce qu'a annoncé en fin de journée jeudi le bureau du premier ministre Stephen Harper. 

Aucun détail entourant la disparition de M. Babcock n'a été rendu public, mais il aurait eu 110 ans cet été.

 M. Harper a indiqué par voie de communiqué que le décès de M. Babcock marque la fin d'une ère. Le Canada pleure la mort de la génération qui a affirmé notre indépendance sur la scène mondiale, a dit le premier ministre. 

M. Babcock avait joint les rangs du 146e Bataillon du Corps expéditionnaire canadien à Sydenham, près de Kingston, en Ontario, à l'âge de 15 ans. Quelques mois plus tard, il est débarqué en Angleterre, où il a servi au sein des bataillons de réserve. En 1917, il a été affecté au sein du Boys Battalion (aussi appelé le Young Soldiers Battalion) en attendant d'être assez vieux pour pouvoir servir au front, mais la guerre s'est terminée avant que cela ne se produise. 

M. Babcock est ensuite déménagé aux États-Unis où il a servi dans l'armée américaine de 1921 à 1924. M. Babcock et son épouse Dorothy habitaient à Spokane, dans l'Etat de Washington. 

Plus de 650 000 Canadiens et Terre-Neuviens ont servi durant la Première Guerre mondiale, de 1914 à 1918, dont plus de 66 000 au prix de leur vie.

source  http://www.thecanadianpress.com/default.aspx

Ariel RAMIREZ - 19-02-2010

Le compositeur et pianiste argentin Ariel Ramirez, auteur de la célèbre Misa criolla, une messe en cinq parties écrite selon des mélodies et rythmes du folklore argentin, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi, à 88 ans, à la suite d'une pneumonie, a annoncé sa famille.

Ariel Ramirez, auteur de chansons folkloriques comme "Alfonsina y el mar", interprétée en son temps par la chanteuse Mercedes Sosa, morte en octobre, était hospitalisé depuis plusieurs semaines dans une clinique de la périphérie de Buenos Aires.
La Misa criolla (1964) a été interprétée en quarante langues, au Teatro Colon de Buenos Aires ou au Lincoln Center de New York, atteignant le sommet de sa popularité avec l'interprétation vocale de Mercedes Sosa.

source  http://www.lefigaro.fr/ 

Robert PANDRAUD - 18-02-2010

L'ancien ministre de la Sécurité publique Robert Pandraud, membre du bureau politique de l'UMP, est décédé jeudi à 6H00, à l'âge de 81 ans, a-t-on appris jeudi auprès du porte-parole adjoint du parti Dominique Paillé.

M. Pandraud, qui présidait depuis 2005 la commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales de l'UMP, avait été transféré en urgence à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) jeudi matin où il est décédé, a-t-on ajouté à l'UMP.

Malade depuis plusieurs années, cet homme, à la stature imposante et à la voix rocailleuse, ne fréquentait plus le siège de l'UMP depuis quelques mois.

A l'annonce de la disparition de ce chiraquien, très proche de l'ancien ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a fait part de son émotion et salué en lui "un homme de coeur", "un grand serviteur de la cause politique".

Le président du Sénat UMP Gérard Larcher a salué en Robert Pandraud "une figure du RPR et du gaullisme". "En plus, Robert, on avait de l'affection pour lui parce qu'il a longtemps présidé la commission qui examinait les difficultés à l'intérieur du RPR", a ajouté M. Larcher.

Avant d'entrer en politique, Robert Pandraud avait mené de 1968 à 1981, une carrière de haut-fonctionnaire de l'ombre au ministère de l'Intérieur.

Ancien député (RPR puis UMP) de Seine-Saint-Denis (1986-2007) et ancien conseiller régional (RPR) d'Ile-de-France (1992-1998), M. Pandraud, membre du bureau politique de l'UMP depuis 2004, présidait depuis 2005 la commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales du parti présidentiel.

Ce fils d'instituteur avait été affecté au ministère de l'Intérieur à sa sortie de l'ENA (promotion "Paul Cambon") en 1953. Il choisit la préfectorale, et sera notamment secrétaire général des Hauts-de-Seine (1967-1968).

Revenu au ministère de l'Intérieur, cet homme d'ordre qui goûte le pouvoir plus pour sa puissance que pour les honneurs, occupe durant plus de dix ans des postes sensibles: directeur central de la sécurité publique, puis directeur du service actif de la police nationale (1970-1973), directeur du personnel et du matériel de la police (1973).

Il sera connu du grand public durant la première cohabitation où, dans le gouvernement de Jacques Chirac (1986-1988), il occupe les fonctions de ministre de la Sécurité avec comme ministre de tutelle Charles Pasqua.

Durant les grandes manifestations lycéennes et étudiantes au cours desquelles le jeune Malik Oussekine trouve la mort, il aura cette phrase malheureuse: "Si j'avais un fils sous dialyse, je l'empêcherais de faire le con la nuit".

source  http://www.lepoint.fr/ 

Alain BIZARD - 18-02-2010

Le général de corps d'armée Alain Bizard, ancien officier parachutiste, qui avait participé aux guerres d'Indochine et d'Algérie, est décédé cet après-midi à l'âge de 84 ans à Paris, a annoncé l'Institution nationale des Invalides où il résidait.

Né le 18 avril 1925 à Saint-Nazaire, il débute sa carrière à sa sortie de l'Ecole militaire interarmes (EMIA) de Coëtquidan en 1945 au 1er régiment de hussards. Après un premier séjour en Indochine de 1947 à 1949 au 1er régiment de chasseurs, il retourne en Indochine en février 1954 au 5ème bataillon de parachutistes vietnamiens. Il combat à Dien Bien Phu aux côtés du futur général Marcel Bigeard avant d'être fait prisonnier le 8 mai 1954, lors de la chute du camp retranché.

Affecté au 1er régiment de chasseurs parachutistes en août 1956, il participe à l'opération anglo-française de Suez. Il effectue ensuite plusieurs stages à Fort Bragg aux Etats-Unis où les Américains forment leurs fameux "bérets verts".  Il commande le 13ème régiment de dragons-parachutistes de Dieuze (Moselle), puis la 1ère brigade parachutiste à Toulouse avant de terminer sa carrière comme gouverneur militaire de Lille, commandant la 2ème région militaire. Grand'croix de la Légion d'honneur et de l'ordre du Mérite, le général Bizard, blessé à trois reprises, était titulaire de 18 citations, dont sept à l'ordre de l'armée.

source  http://www.lefigaro.fr/

source photo http://www.union-nat-parachutistes.org/index.html

Emilio LAVAZZA - 16-02-2010

Emilio Lavazza, qui a contribué à faire du café du même nom l'expresso le plus vendu en Italie et à étendre les ventes dans 90 pays, est mort à 78 ans, a annoncé jeudi la société.

Emilio Lavazza est mort mardi d'une crise cardiaque à Turin, dans le nord de l'Italie.

Cet Italien avait commencé à travailler en 1955 dans cette entreprise familiale fondée par son grand-père, Luigi, à la fin des années 1800 à Turin. Il en était devenu le directeur général après la mort de son père en 1979, et président après la mort de son oncle en 1979. Il avait pris sa retraite en 2008.

Sous sa direction, Lavazza s'est emparé de 47% du marché italien pour devenir la marque de café la plus populaire du pays, a précisé la société dans un communiqué. Emilio Lavazza a aussi contribué à étendre la culture de l'expresso italien dans le monde, à plus de 90 pays, dont la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l'Autriche, le Brésil et l'Inde. AP

source  http://tempsreel.nouvelobs.com/

Abdoulkhahim ISMAILOV - 16-02-2010

MOSCOU — L'un des trois soldats soviétiques immortalisés dans le cliché montrant le drapeau rouge flottant sur le toit du Reichstag à Berlin en mai 1945 est décédé à l'âge de 93 ans, ont annoncé mercredi les autorités russes.

Abdoulkhakim Ismaïlov, qui avait été déclaré héros de l'Union soviétique, est mort mardi à Khassaviourt, au Daguestan, une république du Caucase russe, a précisé la mairie de la ville sur son site internet.

"Son énorme expérience de la vie et les services qu'il a rendus à la patrie resteront à jamais gravés dans les mémoires des générations d'aujourd'hui et de de demain", selon le communiqué publié sur xacavurt.ru.

Ismaïlov, qui servait dans l'armée Rouge dès 1939, avait participé à la terrible bataille de Stalingrad (1942-1943), remportée par l'URSS et qui a marqué le début du recul des troupes nazies.

Mais c'est dans les ruines de Berlin qu'il aura eu rendez-vous avec l'Histoire, devenant l'un des trois soldats photographiés par le journaliste de l'agence TASS, Evgueni Khaldeï, alors qu'est brandi le drapeau soviétique sur le Reichstag, le sièege du Parlement allemand.

Si ce cliché est en réalité une mise en scène, il n'en est pas moins devenu le symbole de la défaite du troisième Reich d'Adolf Hitler.

Cette image, de part sa portée symbolique, est souvent comparée à la photographie montrant six soldats américains dressant la bannière étoilée en février 1945 sur l'île d'Iwo Jima au Japon.

source

Doug FIEGER - 14-02-2010

Doug Fieger, chanteur américain du groupe de pop "The Knack", est décédé dimanche dans la banlieue de Los Angeles d'un cancer à l'âge de 57 ans, a annoncé le manager du groupe Jake Hooker.

Le groupe, formé en 1978, s'est rendu célèbre en 1979 avec la chanson "My Sharona", restée six semaines en tête du hit-parade américain. Parmi les albums du groupe figurent notamment "Get the Knack" et "... But the Little Girls Understand."

source  http://tempsreel.nouvelobs.com/index.html

Jean-Marie BUISSET - 14-02-2010

"C'est un des plus grands gardiens belges qui vient de décéder dimanche après une courte maladie", a annoncé ce dimanche le site internet Okey.be, spécialisé dans le monde du hockey belge, informé par la famille du défunt.
Jean-Marie Buisset, 71 ans, fut le gardien de l'équipe nationale dans les années 60' et 70'. Il a défendu les couleurs de la Belgique en tant que premier gardien à l'occasion de trois Jeux Olympiques (Rome, Mexico et Munich), mais a aussi participé aux JO d'hiver d'Innsbruck en 1964 en bobsleigh à deux et à quatre, avec notamment son complice de toujours Charly Bouvy, l'ancien couturier de l'avenue Louise, disparu tragiquement en 2006. Jean-Marie Buisset totalisait tout juste 100 caps, acquises entre 1963 et 1973. Gardien du Racing, puis en fin de carrière au Relais, il était connu pour ses interventions lumineuses. (TED)

source  http://www.rtlinfo.be/sport/

Juan Carlos GONZALEZ - 15-02-2010

Juan Carlos Gonzalez, l'un des derniers survivants de l'équipe uruguayenne championne du monde en 1950, est décédé lundi à Buenos Aires à l'âge de 85 ans. Le défenseur avait participé au match qui avait bouleversé le Brésil au Maracana. 200 000 personnes avaient assisté à la défaite 2-1 de l'équipe auriverde, qui deviendrait championne du monde pour la première fois de son histoire huit ans plus tard.

Gonzalez faisait partie des trois derniers joueurs survivants à avoir été déclarés citoyens d'honneurs de Montevideo pour le 57e anniversaire du Maracanazo, considéré comme le plus grand exploit de l'histoire du sport uruguayen. Alcidez Ghiggia, auteur du but de la victoire, et Anibal Paz étaient ses compagnons. Le corps du défunt sera transféré en Uruguay où il sera enterré au panthéon olympique.

source  http://www.lequipe.fr/ 

Serge SMULEVIC - 16-02-2010

Serge Smulevic, grand résistant et ancien déporté, dernier survivant d'Auschwitz de la région Aquitaine, est décédé mardi à l'âge de 88 ans à Anglet, a annoncé dans la soirée la mairie d'Anglet.

Né le 6 avril 1921 à Varsovie, Serge Smulevic vit dès 1923 dans le nord-est de la France, à Forbach puis à Thionville où sa famille s'est installée. Il fait l'Ecole des Beaux-Arts à Strasbourg.

Entré dans la résistance à Grenoble en 1942, arrêté à Nice le 24 août 1943, il y est incarcéré pour fabrication de fausses pièces d'identité et usage de faux. Il est livré à la Gestapo le 1er décembre 1943, transféré à Drancy et déporté le 16 décembre 1943 à Auschwitz avec 800 autres Juifs.

Début 1945, il survit à deux "marches de la mort" avant d'être transféré à Dachau où il sera libéré par les troupes américaines le 29 avril 1945.

Après un long séjour à l'hôpital, Serge Smulevic s'installe à Bruxelles, en 1947, où il devient chef de publicité à l'agence Havas puis directeur des services de publicité de la société Philips.

Il travaille aussi comme caricaturiste pour plusieurs quotidiens et illustrés belges et fait du dessin publicitaire ainsi que des pochettes de disques pour "Pathé-Marconi".

"Au-delà de la disparition d'un homme d'une vivacité et d'une créativité exceptionnelles, Anglet perd un grand témoin de l'histoire du XXe siècle", a déclaré dans un communiqué Jean Espilondo, maire d'Anglet. Serge Smulevic était citoyen d'honneur de la ville d'Anglet depuis le 27 avril 2008.

source  http://www.lematin.ch/

Serge SAUVION - 13-02-2010

Serge Sauvion est décédé à l’âge de 80 ans. Il était aussi la voix de Jack Nicholson, Richard Burton, Marcello Mastroianni, Mickey Rourke ou encore Charles Bronson.
Certains acteurs ont une gueule. Serge Sauvion, décédé le 13 février à l’âge de 80 ans, à son domicile d’Asnière (Hauts-de Seine) avait, lui, une voix : Jack Nicholson, Richard Burton, Marcello Mastroianni, Mickey Rourke, Charles Bronson, Peter Lupus dans Mission Impossible, Stacey Keach dans Mike Hammer, Robert Blake dans Baretta, et surtout Peter Falk ont partagé sur les écrans français son timbre granuleux. Depuis les débuts de Columbo en France, en 1968, Serge Sauvion était en effet la légendaire doublure voix française de l’inspecteur à l’imper douteux. Il incarnait également Jules César dans les dessins animés Astérix et Obélix.
Né à Paris le 18 février 1929, Serge Sauvion avait commencé sa carrière avec son ami Pierre Vaneck, décédé le 31 janvier, en donnant vie aux textes de François Villon et de Rabelais dans les cabarets. Serge Sauvion, l’acteur, s’est illustré dans un grand nombre de pièces de théâtre comme La Crécelle (1978), mise en scène par Charles Dyer, Une aspirine pour deux de Francis Perrin, Six hommes en Question (1963) et An-gélique Marquise des anges (1995) de Robert Hossein.
Parfait dans des rôles de policier, il a joué aux côtés de Jean Gabin dans Le Pacha de Georges Lautner en 1968 et donné la réplique à Lino Ventura et Jean Lefèvbre dans Ne nous fâchons pas (1965).
C’est surtout pour gagner sa vie que Serge Sauvion s’est lancé dans le métier de doubleur. Au chômage lorsque Jacques Deschamps lui propose le doublage de Columbo, il accepte mais se rend rapidement compte des contraintes de ce travail : «J’arrivais le matin à 9 heures au studio, je travaillais quelques heures pour, au bout du compte, gagner pas mal d’argent. Voilà comment, un jour, on se retrouve à ne faire que ça.» L’acteur identifié généralement à Columbo a rencontré plusieurs fois Peter Falk. Ce dernier dira de lui qu’il était un acteur formidable et fantastique, qu’il n’a pas d’égal dans le métier.
A la radio, Serge Sauvion était en 1987 une des voix d’antenne d’Europe 2 et animait l’émission Crime Story, les rendez-vous d’Alfred Hitchcock en 1990 sur Europe 1.                  

Lexpress.fr - source