27/01/2008

Christian BRANDO - 26.01.2008

Christian Brando, qui avait été hospitalisé le 11 janvier, est décédé samedi matin au Centre médical presbytérien d'Hollywood, a précisé David Seeley, avocat chargé de la succession et des biens de Marlon Brando (décédé lui le 01-07-2004).

 

Christian Brando s'était rendu dans cet hôpital en croyant avoir la grippe, mais avait été diagnostiqué avec une pneumonie. Son décès est une surprise dans la mesure où son avocat, Benjamin Brin, avait affirmé cette semaine que son client allait "se rétablir complètement".

Christian Brando était moins connu pour ses talents d'acteur que pour ses démêlés avec la justice. En 1990, il avait plaidé coupable d'homicide volontaire pour le meurtre de Dag Drollet, le compagnon de sa demi-soeur, Cheyenne Brando, dans la propriété familiale. Il avait passé cinq ans en prison.

Au moment des faits, Cheyenne Brando était enceinte de Drollet. Quelques mois plus tard, elle avait donné naissance à un garçon. Quelque temps après, la garde de l'enfant lui avait été retirée. En 1995, la jeune femme s'était suicidée à l'âge de 25 ans. AP

SUHARTO - 27.01.2008

JAKARTA (AFP) - L'ex-président Suharto, qui a tenu d'une main de fer l'Indonésie pendant 32 ans, est mort dimanche à Jakarta à l'âge de 86 ans, a annoncé un haut responsable de la police."Notre ancien président est mort à 13H10" (06H10 GMT), a déclaré aux journalistes Dicky Sondani, un responsable de la police du district de Jakarta où était soigné Suharto.

Son état avait état plus tôt qualifié de "très critique" par le chef de l'importante équipe médicale à son chevet, le docteur Marjo Soebiandono.

Les médias indonésiens ont immédiatement bouleversé leurs programmes, effectuant des directs depuis l'hôpital, montrant une des filles de Suharto en train de sangloter.

L'ex-dictateur souffrait de problèmes cardiaques, pulmonaires, rénaux et digestifs, le tout avec des symptômes infectieux.

Durant ses trois semaines d'agonie, l'inhumation de Suharto a été ouvertement préparée, l'armée de l'air mettant à disposition cinq appareils à Jakarta pour transporter son cercueil et ses proches vers le centre de Java, où il devrait être enterré.

Les environs du caveau familial de la famille Suharto, près de l'ancienne cité royale javanaise de Solo, ont aussi été nettoyés et des forces de sécurité ont été transportées sur place.

Suharto, qui a quitté le pouvoir en mai 1998 sous la pression de manifestations, est connu comme le "père du développement" de l'Indonésie mais aussi comme le dirigeant le plus corrompu au monde. Lui et sa famille auraient amassé de 15 à 35 milliards de dollars, selon les estimations.

Les tentatives de le poursuivre devant la justice ont échoué à plusieurs reprises.

Biographie complète sur Wikipedia

Georges HABACHE - 26.01.2008

AMMAN (AFP) - Le fondateur du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) Georges Habache est décédé samedi à l'âge de 82 ans à Amman, où il résidait depuis quelques années."Il est décédé samedi peu après 20H00 (18H00 GMT) à l'hôpital", a déclaré l'ambassadeur de l'Autorité palestinienne à Amman, Atallah Khairy.

Il a affirmé que Georges Habache avait été "hospitalisé il y a dix jours à Amman à la suite de problèmes cardiaques".

Des proches du dirigeant palestinien ont par ailleurs affirmé qu'il serait enterré lundi ou mardi à Amman.

Né à Lydda (aujourd'hui Lod, en Israël) en 1925, il était malade depuis quelques années et avait décidé de vivre en Jordanie, pays d'origine de son épouse.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a présenté samedi ce décès comme "une grande perte pour la cause palestinienne" et annoncé un deuil officiel.

"Le décès de ce leader historique est une grande perte pour la cause palestinienne et pour le peuple palestinien pour lequel il a combattu durant soixante ans", a déclaré M. Abbas, selon son porte-parole Nabil Abou Roudeina.

La présidence palestinienne a ordonné "de mettre les drapeaux en berne pour trois jours en signe de deuil et d'ouvrir une salle pour recueillir les condoléances", a indiqué M. Roudeina.

Avocat intransigeant du nationalisme palestinien, tribun révolutionnaire enflammant ses auditoires par son charisme, Georges Habache avait fondé le FPLP, mouvement basé à Damas, à la fin de l'année 1967, se faisant ensuite constamment réélire secrétaire général de ce mouvement qui, dès sa naissance, devint une des composantes essentielles de la résistance palestinienne.

Habache, qui a longtemps vécu en exil en Syrie, avait quitté la direction du FPLP en 2000 en étant jusqu'au bout demeuré intransigeant dans son refus d'Israël, se trouvant ainsi peu à peu marginalisé.

Il était opposé au processus de compromis avec l'Etat hébreu engagé par Yasser Arafat et considérait que l'Etat palestinien qui s'annonçait ne pourrait être qu'une "caricature" parce que l'Autorité palestinienne avait accepté de faire à Israël concession sur concession.

Le FPLP anime alors l'aile dure marxiste-léniniste, très politisée et portée vers les actions spectaculaires, ce que lui reprochait le Fatah de Yasser Arafat.

La Jordanie, où Georges Habache est décédé samedi, avait été son premier ennemi. Le FPLP s'était fait connaître par les détournements d'avion en Jordanie et Habache avait appelé à la chute du régime, avant l'affrontement sanglant de septembre 1970 (Septembre noir) entre l'OLP et l'armée jordanienne qui conduira à l'élimination de la résistance en Jordanie.

Le FPLP s'était également illustré par des attentats contre des avions de la compagnie israélienne El Al, des sabotages d'oléoducs et des attaques d'ambassades israéliennes.

Pédiatre diplômé de l'Université américaine de Beyrouth en 1951, Georges Habache avait animé en 1974 le "Front du refus" face aux pays arabes enclins à un compromis avec Israël et dénoncé l'attitude "capitularde" adoptée par la délégation palestinienne à la conférence de Madrid (1991).

Le FPLP est une des trois principales composantes de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), avec le Fatah et le Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP

24/01/2008

Bernie BOSTON - 22.01.2008

 

BAYSE, Virginie - Le photographe Bernie Boston, connu notamment pour son cliché "Flower Power" symbolisant l'opposition à la guerre du Vietnam, est mort. Il avait 74 ans.

Le photo-journaliste a succombé mardi 22.01.2008 à une maladie rare du sang, chez lui, en Virginie où il s'était retiré en 1994 après avoir travaillé notamment pour le "Los Angeles Times", "The Washington Star" et le "Dayton Daily News". Son décès a été annoncé par l'Association des photographes de presse de la Maison Blanche qu'il a longtemps présidée.

Sa photographie la plus célèbre, prise le 22 octobre 1967, en pleine guerre du Vietnam, lors d'une manifestation pacifiste à Washington, représente un jeune manifestant introduisant des fleurs dans les canons de fusil des soldats. AP

23/01/2008

Heath LEDGER - 22.01.2008

NEW YORK (AFP) - L'acteur australien Heath Ledger, 28 ans, un des deux héros du film "Le secret de Brokeback Mountain", a été retrouvé mort à New York, a indiqué mardi la police.Le jeune acteur a été trouvé sans vie à 15H26 (20H26 GMT) dans l'appartement où il habitait, 421 Broome street, au sud de Manhattan.

"Nous ne connaissons pas les causes du décès", a ajouté le policier.

"La femme de ménage nous a appelés, pour nous dire qu'elle l'avait trouvé mort dans sa chambre", a dit le porte-parole. "Le reste fait l'objet d'une enquête", a-t-il ajouté.

Le site spécialiste des célébrités TMZ affirme qu'il ne s'agirait pas d'un crime.

Le film "Le secret de Brokeback Mountain", du metteur en scène d'origine taïwanaise Ang Lee, avait remporté l'Oscar de la mise en scène en 2006.

Heath Ledger y interprétait avec Jake Gyllenhaal la bouleversante histoire d'amour entre deux cow-boys qui découvrent leur homosexualité dans l'Amérique puritaine des années 60-70. Il avait alors été sélectionné pour l'Oscar du meilleur acteur.

L'acteur n'avait jamais suivi de cours de comédie et estimait qu'il devait son succès à son instinct.

"Ce qui m'a conduit là où je suis aujourd'hui c'est l'instinct et je suis quelqu'un d'impatient. Je n'avais pas envie d'attendre des années avant de travailler. Je voulais tout simplement déjà y être et foncer", déclarait-il en 2001.

A 19 ans, Heath Ledger quitte Sydney pour Hollywood où il est remarqué par son compatriote Mel Gibson, qui le retient pour interpréter le rôle de son fils dans "Le Patriote".

Mel Gibson dira de l'acteur australien qu'il possède "cet agent inconnu" qui "illumine l'écran". Pour Ledger, ce rôle est un tremplin qui lui permet ensuite de décrocher la tête d'affiche dans "Chevalier" ("A Knight's Tale").

Il continue ensuite à Hollywood, avec un petit rôle dans "Monster's Ball" (2001), avant un rôle principal dans "Frères du désert" ("The Four Feathers", 2002). En 2005, outre "Le secret de Brokeback Mountain", on l'a vu dans "Les Frères Grimm" et "Casanova".

Malgré sa célébrité, Heath Ledger goûtait peu la lumière et entretenait des relations orageuses avec les paparazzi.

L'acteur avait été le compagnon de l'actrice Michelle Williams --son épouse dans "Le secret de Brokeback Mountain"-- dont il était séparé et avec qui il avait eu une petite fille, Mathilda.

21/01/2008

Suzanne PLESHETTE - 19.01.2008

L'actrice américaine Suzanne Pleshette, qui a joué au théâtre, au cinéma et à la télévision, est décédée d'un cancer, samedi soir, à Los Angeles. Elle avait 70 ans.Mme Pleshette a connu sa plus grande popularité dans les années 70, à la télé, alors qu'elle interprétait le rôle de l'épouse de Bob Newhart dans "The Bob Newhart Show".

Au cinéma, on l'a vue entre autres dans plusieurs comédies signées "Walt Disney".

Suzanne Pleshette a aussi participé à de nombreuses productions théâtrales sur Broadway.

20/01/2008

Richard KNERR - 19.01.2008

WASHINGTON (AFP) - Richard Knerr, le père du Hula Hoop et du Frisbee aux Etats-Unis dans les années cinquante, est décédé à l'âge de 82 ans à son domicile californien d'Arcadia, a annoncé le Los Angeles Times samedi. En 1958, Richard Knerr, un passionné de jeux, avait lancé avec sa société "Wham-O", créée à Pasadena, en Californie, le Hula Hoop, inspiré d'un cercle de bambou flexible utilisé en Australie pour faire de l'exercice.

Le succès fut instantané avec 40 millions de hula hoops vendus la première année et dès 1960, 100 millions de cerceaux de plastique faisaient tourner les tailles des jeunes Américains, un chiffre de ventes jamais atteint par un gadget de ce type.

"Aucune autre sensation n'a ainsi balayé le pays comme l'a fait le hula hoop", a affirmé l'auteur d'un livre sur les "Toquades américaines" (American Fads) Richard Johnson.

La frénésie devait retomber comme un soufflé: l'aventure laissant l'entreprise - qui à un moment faisait fabriquer les cerceaux colorés dans pas moins de sept pays -, avec des stocks de hula hoops en surplus et un profit de seulement 10.000 dollars.

"En avril 1958, les gens faisaient la queue dans les magasins en attendant les livraisons. En septembre, chaque foyer en avait deux ou trois et comme ils étaient inusables, c'était fini", a expliqué le fils de l'inventeur Chuck Knerr au Los Angeles Times.

Mais "Wham-O" qui avait plus d'une corde à son arc, lança aussi le Frisbee, dont il acheta les droits à un pilote qui avait inventé le lancer du "disque de Pluton".

Très prisé sur les campus des universités américaines, le Frisbee, introduit en 1957, fut également un succès retentissant avec 100 millions de disques volants vendus en trente ans et la création de tournois universitaires.

Le numéro un du jouet Mattel a racheté la société "Wham-O" en 1994, à un autre industriel qui l'avait acquise en 1982. Mattel l'a cédée depuis à un groupe d'investisseurs. Au cours de son histoire, la marque de Richard Knerr a inventé pas moins de 230 gadgets et jeux.

18/01/2008

Bobby FISCHER - 17.01.2008

REYKJAVIK (AFP) - Le légendaire champion d'échecs Bobby Fischer, qui avait trouvé refuge en Islande après avoir failli finir dans une prison américaine, est mort jeudi à l'âge de 64 ans, a-t-on appris vendredi auprès d'un de ses amis Garder Sverrisson."Je confirme qu'il est mort hier (jeudi) à son domicile des suites d'une maladie", a-t-il déclaré à l'AFP confirmant des informations diffusées par les médias islandais.

"Nous savons qu'il est mort hier chez lui à Reykjavik", a déclaré à l'AFP un journaliste de Morgunbladid.

La télévision islandaise RUV a également annoncé le décès de l'ancien champion du monde américain, qui avait obtenu la nationalité islandaise en 2005.

"Nous savions qu'il était malade depuis plusieurs mois mais nous ne savions pas de quoi", a déclaré à l'AFP un journaliste du quotidien islandais Morgunbladid, Gudmundur Hermannsson.

Selon Morgunbladid, Fischer avait été hospitalisé l'année dernière sans que l'on sache pourquoi.

Génie des échecs à la personnalité excentrique, le joueur était considéré par beaucoup comme le plus grand joueur d'échecs de tous les temps.

Connu pour son fort caractère, l'ancien champion du monde d'échecs, avait été pour les Américains l'un des symboles de la lutte contre le communisme pendant la Guerre froide en battant les plus grands champions soviétiques.

En 1972, à Reykjavik, ce génie américain de 29 ans avait brisé 24 ans d'hégémonie soviétique en battant Boris Spassky, alors meilleur représentant de l'école russe, lors d'un championnat du monde d'anthologie.

Né le 9 mars 1943 à Chicago (Illinois), il abandonne en 1959 l'école qu'il considère comme une perte de temps pour devenir professionnel.

En 1968, il se retire durant 18 mois pour préparer sa revanche contre les Soviétiques qui règnent depuis 1948 sur le monde des échecs.

Son retour --à la demande expresse de Henry Kissinger-- est triomphal et son duel très médiatisé contre Spassky aux championnats du monde de 1972 à Reykjavik marque l'apothéose de sa carrière.

Après cette victoire, Fischer disparaît de la scène.

En 1975, il conteste les règles de la Fédération internationale des échecs (FIDE), ce qui lui vaut d'être dépossédé de son titre, attribué au Soviétique Anatoli Karpov.

Pendant 20 ans, rien ne le fera revenir, ni les millions de dollars offerts par des organisateurs de Las Vegas ou Manille, ni une situation personnelle précaire après avoir été ruiné.

Imprévisible et taciturne, le champion vivait reclus, fuyant les journalistes et les médias et les accusant de "monter le public" contre lui.

En 1992, il revient sur le devant de la scène pour disputer au Monténégro un "match revanche" contre Spassky avec qui il est devenu ami.

Cette revanche "vingt ans après" --pour laquelle il touche 3,35 millions de dollars-- se déroule dans l'ex-Yougoslavie au mépris d'un embargo économique de l'ONU alors en vigueur.

Après avoir encaissé la prime de vainqueur, il est inculpé par la justice américaine de transaction commerciale illégale et sous le coup d'un mandat d'arrêt.

Il est arrêté en juillet 2004 à l'aéroport international de Tokyo-Narita alors qu'il tente de quitter le pays muni d'un passeport américain annulé.

Pour éviter la prison, il avait finalement trouvé refuge en Islande où il vivra dans la discrétion.

Jean-Chrysostome DOLTO, dit "CARLOS" - 17.01.2008

PARIS (AFP) - Le chanteur Carlos, figure de la chanson d'humour française et fils de la pédopsychiatre Françoise Dolto, est mort jeudi matin à Paris à l'âge de 64 ans des suites d'un cancer, a-t-on appris auprès de sa soeur Catherine Dolto-Tolitch

"Carlos est décédé ce matin à 09h45 à l'hôpital Beaujon", à Clichy (Hauts-de-Seine), a-t-elle précisé à l'AFP.

"Il a été très courageux", a souligné sa soeur.

Mme Dolto-Tolitch a indiqué que les obsèques de Carlos auraient lieu "sans doute mardi", sans autre précision.

"Carlos n'était pas seulement un ami, c'était mon grand frère. C'était un ami merveilleux, toujours gai, joyeux", a dit Sylivie Vartan à l'AFP.

Johnny Hallyday a confié sur RTL qu'il perdait son "frère", son "confident" et son "meilleur ami". "C'était mon frère. C'est une catastrophe (...). La vie est trop con", a déclaré Johnny Hallyday d'une voix émue.

"Carlos, on se connaît depuis qu'on a l'âge de 14 ans, on a à peu près le même âge tous les deux (64 ans, ndlr). C'est vrai qu'il était malade, il avait ce cancer du foie depuis quelques années maintenant. Mais il se soignait, je pensais vraiment qu'il allait s'en sortir", a ajouté le chanteur.

Carlos était une figure de la chanson française, qu'il a égayée avec son style rigolo et son apparence débonnaire.

Barbe fleurie, silhouette de bon vivant enveloppée dans des chemises à fleurs et des salopettes amples, il a enchaîné les tubes populaires et rigolos dans les années 70/80, parmi lesquels "Tout nu, tout bronzé" (1973), "Rosalie" (1978), "Papayou" (1983), "T'as l'bonjour d'Albert" (1985) ou "Le tirelipimpon" (1989).

Né Jean-Chrysostome Dolto le 20 février 1943, de Françoise Dolto, la célèbre pédiatre et psychanalyste, et d'un père russe, Boris Dolto, il anime à l'adolescence les soirées de l'Ambiance dans le quartier de Notre-Dame où il rencontre les frères Drucker, Michel et Jean, en 1957.

Deux ans plus tard, sa route croise au Caveau de la Montagne celle du couple Hallyday et Vartan qu'il accompagnera partout entre 1962 et 1972. Diplômé de l'école de kinésithérapie fondée par son père, il opte définitivement pour le show-biz en 1962, en remplaçant au pied levé Lucien Morisse à Europe 1.

Au début de la décennie 70, il troque les chemises et polos stricts des années "mods" pour des liquettes bariolées d'éternel campeur.

Infatigable chanteur, il multiplie les galas-camping --pour ses débuts, pas moins de 95 avec la caravane du tour de France en 1972-- et pendant 18 étés, de 1988 à 2005, 580 podiums pour la radio de ses débuts, Europe 1.

Il enchaîne aussi les disques d'or: "Y a des Indiens partout" en 1970, "La cantine" en 1972 et "Senor Météo" en 1975.

Après le succès du "Big Bisou" (composé par son ami Joe Dassin) en 1977, sa carrière de chanteur s'essouffle. Deux ans plus tard, longue parenthèse alimentaire --11 ans-- avec les tournages d'une série de spots publicitaires pour une boisson.

Il se marie en 1978 mais il n'aura pas d'enfant.

En 1988, la psychanalyse est en deuil: Carlos dit adieu à sa mère. Il parraine par ailleurs un parc d'attraction, Mirapolis, où il se produit pendant quatre mois.

Sous toutes les latitudes, il se met aussi à la pêche au gros et au documentaire. A la fin des années 80, il profite de l'explosion du paysage audiovisuel français pour y imposer sur les chaines câblées Odyssée et Voyage ses films tournés à Madagascar, Tahiti ou Saint-Martin.

"Plus de la moitié est consacrée à la pêche proprement dite, le reste à la fête et au plaisir, qu'il s'agisse de la bouffe, de la musique ou de la danse", expliquait-il à l'AFP en 1999.

Ce gros garçon jovial et bon vivant a publié une autobiographie, "Je m'appelle Carlos" (1996), et deux recueils d'histoires drôles (1997).

Carlos faisait partie des artistes qui avaient soutenu Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle.

13/01/2008

Alexandre RAIMON dit "De Paris" - janvier 2008

PARIS (AFP) - Le maître-coiffeur, Alexandre de Paris, de son vrai Louis Alexandre Raimon, l'un des fondateurs de la "haute coiffure", est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé samedi sa famille dans le Carnet du Figaro sans préciser la date et le lieu du décès.Né en septembre 1922 à Saint-Tropez (Var) où il a été inhumé dans l'intimité familiale, Alexandre de Paris avait inventé en 1946 le concept du chignon artistique. Il comptait depuis parmi les maîtres-coiffeurs les plus célèbres du monde et était devenu un symbole de l'élégance française, au même titre que les grands couturiers pour qui il a travaillé (Chanel, Grès, Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy, Balmain, Gaultier, Mugler.).

Récompensé par deux " Oscars de la Mode " en 1963 et 1969, Alexandre de Paris, chevalier de la Légion d'honneur et des Arts et Lettres, a présidé la fédération mondiale de la coiffure de 1978 à 1993. Il était président d'honneur du Syndicat de la Haute-coiffure française.

En 1994, la mode parisienne lui avait rendu un vibrant hommage en lui décernant un "Dé d'or" d'honneur.

Surnommé le "prince de la coiffure", Louis Alexandre Raimon était entré en apprentissage en 1938 dans un salon de coiffure de Cannes (Alpes-Maritimes). En 1946, il gagne ses lettres de noblesse en réalisant la coiffure de mariage de la Bégum Aga Khan. Il devient aussitôt le coiffeur du gotha international. Jean Cocteau, l'un de ses amis, lui dessine son logo pour l'ouverture de son premier salon parisien en 1957, rue du Faubourg Saint-Honoré.

La duchesse de Windsor et la comtesse de Paris comptent aussi parmi ses premières clientes célèbres avec Audrey Hepburn, Lauren Bacall, Liza Minelli, Shirley Maclaine, Greta Garbo, Maria Callas, Arletty, Michèle Morgan, Romy Schneider.

Hollywood tombe ainsi rapidement sous le charme et le talent du coiffeur français : il crée pour Elizabeth Taylor la coiffure légendaire qu'elle portait dans le film "Cléopâtre". Pour un dîner d'Etat à Versailles en 1961, il parsème de diamants le chignon de Jackie Kennedy.

Alexandre de Paris, qui a créé aussi des coiffures pour l'Opéra de Paris et la Comédie Française, a publié deux autobiographies : "Sous le casque d'Alexandre" (Presses de la cité) et "Mon destin animé " (éditions Boucoiran).

En 1990, Alexandre de Paris, alors âgé de 78 ans, avait désigné le coiffeur Michel Dervyn pour lui succéder

12/01/2008

Edmund HILLARY - 11.01.2008

 

L'alpiniste néozélandais est le premier à avoir conquis l'Everest, le 29 mai 1953. Sir Hillary a succombé à une crise cardiaque à l'âge de 88 ans.
C'est accompagné de son ami, le sherpa Tensing Norgay, que Sir Hillary avait atteint le toit du monde, à 8848 mètres. Depuis, il avait consacré sa vie à améliorer le sort des sherpas dans l'Himalaya : "J'ai vraiment eu une vie merveilleuse. J'ai eu deux femmes magnifiques, on ne peut guère faire mieux. J'ai vraiment eu une vie merveilleuse et excitante remplie d'aventures."
Sir Hillary, c'est vraiment la figure héroïque de la Nouvelle-Zélande, son visage jovial orne même les billets de 5 dollars, et des funérailles nationales sont en préparation. Les explications du vice-Premier ministre néo-zélandais : "Je pense que ce qu'il nous lègue, c'est d'avoir participé à la création de notre identité nationale. Il a mis la Nouvelle-Zélande sur la carte du monde avec la conquête de l'Everest en 1953. Et il représente l'archétype du néo-zélandais."
En 54 ans, plus de 3500 personnes ont conquis l'Everest. Mais sir Hillary a été le premier à s'être exclamé, après l'exploit, "et bien nous l'avons eu, ce salaud"!

Pepin BELLO - 11.01.2008

 

MADRID, Spain - Jose "Pepin" Bello, personnalité clef de la culture espagnole et proche ami du peintre Salvador Dali, du réalisateur Luis Bunuel et du poète Federico Garcia Lorca, est mort vendredi à Madrid. Il avait 103 ans.
(publicité)
 
Bello s'est éteint dans son sommeil à son domicile madrilène, a déclaré sa famille à l'agence de presse espagnole Efe en soulignant qu'il ne souffrait d'aucune maladie.
En 2004, le gouvernement espagnol lui avait décerné la Médaille d'Or des Beaux-Arts. Plusieurs documentaires et ouvrages lui avaient été consacrés.
Bello était le dernier représentant encore en vie du mouvement culturel Génération de 1927. Il avait eu une grande influence sur Dali, Bunuel and Lorca. AP

Freddy NIEULAND - 10.01.2008

Disparition dans le monde de la musique. Freddy Nieuland, membre du groupe belge The Wallace Collection est décédé ce jeudi à l'âge de 63 ans des suites d'une longue maladie. Nieuland était leur batteur. The Wallace Collection s’était rendu célèbre à la fin des années '60 avec l'album "Laughing cavalier", enregistré dans les prestigieux Abbey Road Studios des Beatles. 

Le single "Daydream", seul morceau à être interprété par Nieuland, devint un hit mondial et fut numéro un dans plus de vingt pays. 

Christopher BOWMAN - 10.01.2008

LOS ANGELES (AP) - Ex-médaillé aux championnats du monde de patinage artistique, Christopher Bowman surnommé "Bowman le Showman" pour son flamboiement sur la glace, est mort jeudi à 40 ans d'une possible overdose de drogue.

Le corps de Bowman a été retrouvé dans un motel de North Hills dans les environs de Los Angeles et une autopsie devrait être pratiquée ce week-end, ont annoncé les autorités.

Bowman a remporté deux fois le titre de champion des Etats-Unis de patinage artistique en 1989 et 1992, et a été vice-champion du monde en 1989 à Paris avant d'obtenir une médaille de bronze l'année suivante. Aux Jeux olympiques, il a fini septième et quatrième en 1988 et 1992.

Né à Hollywood le 30 mars 1967, Bowman après avoir commencé une carrière cinématographique comme enfant, a ensuite tenu un rôle dans la série télévisée "La petite maison dans la prairie" durant une année, et a encore participé à une douzaine de publicités. AP

Andres HENESTROSA - 10.01.2008

 

MEXICO - Le poète et écrivain mexicain Andres Henestrosa, un Indien zapotèque qui a défendu sa langue natale tout au long de sa vie, est mort cette semaine des suites d'une pneumonie. Il avait 101 ans.
Henestrosa s'est éteint jeudi dans sa maison de Mexico, a annoncé sa fille Cibeles vendredi.
Henestrosa, né dans l'Etat méridional d'Oaxaca n'apprit l'espagnol qu'à l'âge de 15 ans. Il traita souvent dans son oeuvre des cultures et des langues indigènes, rédigeant un dictionnaire espagnol-zapothèque en 1936.
Le président Felipe Calderon a rendu hommage à un "Mexicain universel". C'était un "écrivain qui à travers ses poèmes, ses récits et ses essais faisait la promotion" de "la culture indigène et de l'histoire mexicaine", a-t-il dit.
Andres Henestrosa s'intéressa aussi à la politique et fut élu au Congrès et au Sénat.
Une cérémonie s'est tenue au Palais des Beaux-Arts vendredi dans la capitale. Le poète et écrivain doit être inhumé samedi à Mexico, selon sa fille.

05/01/2008

Galyani VADHANA - 02-01-2008

 

BANGKOK (AFP) - La princesse Galyani Vadhana, soeur du roi de Thaïlande et amie de la France, est décédée mercredi des suites d'un cancer abdominal à l'âge de 84 ans, a annoncé le palais royal.
Hospitalisée en juin à l'hôpital Siriraj de Bangkok, elle avait été élevée le 25 décembre à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur pour son rôle dans la promotion de la langue française en Thaïlande et pour l'amitié qu'elle a toujours portée à la France.
Le roi Bhumibol Adulyadej (80 ans), immensément révéré en Thaïlande, était très proche de sa soeur à qui il rendait visite quasi-quotidiennement ces derniers mois.
La princesse Galyani avait commencé sa carrière comme professeur de français à l'université Chulalongkorn de Bangkok.
Après une pause professionnelle d'une dizaine d'années, elle avait pris la tête en 1969 du département de français à l'université Thammasat et avait animé plus tard l'Association des professeurs de français en Thaïlande.
La soeur du roi avait également consacré beaucoup d'énergie à des projets d'éducation, de santé et de développement rural, notamment dans le nord-est de la Thaïlande.
Elle s'était mariée à deux reprises et avait une fille.

01/01/2008

RECAPITULATIF 2007